La Méthode Coué  
 
 

La méthode

L'autosuggestion consciente
La pensée positive


La méthode est simple, pratique, facile à mettre en oeuvre et gratuite! Les possibilités de l'autosuggestion sont sans limites.

Notre subconscient est à l'origine de nos états physiques et mentaux ; c'est par notre imagination que nous pouvons communiquer avec notre subconscient. Nos images et nos représentations négatives ont des effets sournois et dévastateurs. Nous avons cette liberté et cette capacité d'imaginer le possible et le positif.

Il s'agit bien de l'imagination et non de la volonté contrairement à ce que dit le vieil adage " Quant on veut, on peut ". L'insomniaque veut dormir comme l'alcoolique veut quitter son état, cette volonté ne suffit pas. Il ne s'agit pas de vouloir guérir, mais de s'imaginer guéri.

Pour illustrer ses postulats de base Emile Coué citait souvent le texte de Blaise Pascal sur le vertige et la volonté.

Chacun d'entre nous est capable de marcher sur une planche de 10 mètres de long et de 25 centimètres de large si celle-ci est posée sur le sol.
Supposons que cette planche soit placée entre les deux tours d'une cathédrale, peu de personnes seront prêtes à s'élancer !

Malgré tous les efforts de volonté possibles, la chute est quasiment inévitable.

Dans le premier cas, l'imagination nous dit que la traversée était facile, dans le second nous imaginons la chute.

Le charpentier comme le couvreur imaginent, eux, qu'ils peuvent le faire.

2 postulats de base :

Toute pensée que nous avons en tête devient réalité (dans la limite du raisonnable).Toute pensée occupant uniquement notre esprit devient vraie pour nous et a tendance à se transformer en acte.

Contrairement à ce que l’on enseigne, ce n’est pas notre volonté qui nous fait agir, mais notre imagination (être inconscient). S’il nous arrive souvent de faire ce que nous voulons, c’est que nous pensons en même temps que nous le pouvons.

5 grandes lois :

Une pensée, bonne ou mauvaise, que nous avons en tête est pour nous la réalité, et a tendance à se réaliser. (Cf. ci-dessus : imaginer la chute)

La première faculté de l'homme est l'imagination

Quand il y a lutte entre l'imagination et la volonté, c'est toujours l'imagination qui l'emporte sans aucune exception.

Lorsque la volonté et l'imagination sont en accord, elles font plus que s'ajouter, elles se multiplient. (C'est une image pour illustrer la force de cette alliance)

L'imagination peut être conduite.

Rappelons ici la définition de l’autosuggestion proposée par Emile Coué : « l’autosuggestion, c’est s’implanter une idée en soi-même par soi-même. » Fort de notre maîtrise de La méthode Coué et de l’autosuggestion consciente, et fort de notre connaissance des propositions d’Emile Coué pour développer « La maîtrise de soi-même par l’autosuggestion consciente »* et positive ; nous affirmons qu’il existe trois manières de s’implanter une idée en soi-même, de s’autosuggestionner :

  1. Nous pouvons implanter une idée par les mots. Autosuggestion par les mots
  2. Nous pouvons implanter une idée par l’image. Autosuggestion par l'image
  3. Nous pouvons implanter une idée par le corps. Autosuggestion par le corps
 

 

 

 
 

Actualités :

Luc Teyssier d'Orfeuil et la méthode Coué au Printemps de l'optimisme 2015 à Paris le 21 Mars au Conseil Economique Social et Environnemental.

www.printempsdeloptimisme.com

 

Co-écrit par l’auteur de ce site

 

D'autres ouvrages co-écrit par l’auteur de ce site


Pour poser des questions ou faire part de
vos expériences en relation avec la méthode Coué
Allez sur notre Blog
Ou
Contact par mail

Partager sur

 

Retrouvez nous sur